Guitare-kalachnikov pacifiste

kitar-kalas.jpg

BOGOTA (Reuters) – Un artisan luthier colombien, fervent pacifiste, a conçu une guitare-kalachnikov, transformant un instrument de mort en symbole d’espoir.

Dans son modeste atelier familial de Bogota, Luis Alberti Paredes, l’un des fabricants d’instruments les plus renommés du pays et au monde, a utilisé ses talents pour concevoir un modèle de guitare électrique en forme d’AK47, autrefois arme emblématique de la guérilla colombienne.

“On pouvait toucher une cible à 800 mètres”, a expliqué Paredes une de ses créations à la main. Ses “escopetarras” (guitare-fusil en espagnol) sont fabriqués à partir de pièces d’armes déclassées dans le cadre d’un programme des Nations unies de promotion de la paix.

“Maintenant, ça dépendra de la taille de la scène (du concert).”

Un musicien local Cesar Lopez lui avait soufflé l’idée il y a trois ans, après l’explosion d’une voiture piégée qui avait tué 36 personnes dans la capitale colombienne.

La star nationale du rock Juanes en a reçu une en cadeau. Pour l’instant, sept de ces “kalach-guitares” ont été offertes dont l’une à la mairie de Bogota et deux aux Nations unies.

“Au début, c’était un défi”, ajoute Paredes. “C’est paradoxal de prendre quelque chose qui tue et de le transformer en quelque chose qui fait plaisir aux gens.”

“Les armes dégagent une mauvaise énergie (…) Quand on en démonte une, elle commence à changer et quand on y installe le manche et les différents éléments, elle commence à changer, son énergie change.” (Courtoisie Reuters)

Bu yazı Planéte kategorisine gönderilmiş. Kalıcı bağlantıyı yer imlerinize ekleyin.